COMMENT FAVORISER LE DÉVELOPPEMENT DE L’AUTONOMIE À LA MAISON

COMMENT FAVORISER LE DÉVELOPPEMENT DE L’AUTONOMIE À LA MAISON

‘L’enfant nous demande de l’aider à agir seul.’ Maria Montessori

 

Montessori à la maison, c’est faire participer l’enfant à la vie de tous les jours en le responsabilisant selon son âge, son stade de développement et ses besoins.

Notre rôle en tant qu’adulte, éducateur ou parent, est de guider l’enfant, à son rythme, pour l’amener tranquillement à acquérir les aptitudes nécessaires pour devenir un adulte accompli. Pour ce faire, il faut d’abord se préparer psychologiquement pour accompagner l’enfant au mieux. En tant que parent, nous pouvons parfois avoir l’impression que l’enfant est trop petit pour faire une tâche ou encore nous voulons que ça aille plus vite.  Faisons confiance à l’enfant, encourageons-le, il est souvent capable de bien plus que ce que nous pouvons imaginer. Le résultat ne sera sans doute pas parfait, mais la fierté dans ses yeux vous le fera oublier.

Plus concrètement, en mettant certains éléments à sa portée et en l’aidant à réaliser  les choses par lui-même, l’enfant développe son estime personnelle et sa confiance en lui.  De cette façon, sa personnalité se révèle et il s’épanouie.  La pédagogie Montessori a comme grande ligne directrice cette acquisition de l’autonomie.  L’éducateur, la préparation de l’environnement et le matériel conçu par Maria Montessori présent dans les classes font partie des points d’ancrage de cette éducation.

Comment pouvons-nous continuer cet apprentissage à la maison? Que doit-on offrir à l’enfant pour l’aider dans cette quête de l’indépendance?

D’abord, il est judicieux d’organiser l’espace afin d’adapter la maison le plus possible en fonction du développement de l’enfant. Les pièces de la maison doivent demeurer sécuritaires, tout en favorisant l’autonomie de l’enfant et ainsi, le développement de sa confiance en soi.

 

Vous pouvez organiser votre maison de manière à en faire un environnement préparé, c’est-à-dire un environnement réfléchi qui est préparé à l’avance pour accueillir l’enfant. Il doit être :

  • Sécurisé et épuré,
  • Organisé et structuré,
  • Propice au libre choix de l’activité,
  • Répondre aux besoins de l’enfant,
  • Favorable à l’autonomie,
  • Contenir des objets du quotidien adaptés à la taille et à la force de l’enfant, disposés à sa portée.

 

Voici quelques suggestions simples à faire à la maison qui aideront l’enfant à atteindre son but ultime; l’indépendance.

 

  1. Vestiaire : crochets et paniers à hauteur d’enfant

Le panier lui permettra de déposer ses mitaines, son chapeau ainsi que tout autres accessoires. Le crochet, quant à lui, lui permettra d’accrocher ses vêtements sans l’aide de l’adulte.

vero10

  1. Tour d’apprentissage (ou marchepied solide) 

Devenue une incontournable dans plusieurs maisons, la tour d’apprentissage donne la possibilité aux petits de pouvoir participer à la vie de famille sous tous ces aspects.  Il peut ainsi  par lui-même, par exemples, se placer à hauteur de comptoirs ou accrocher une boule de Noël très haut dans le sapin.

23926198_1694504680572587_5447086738844439343_o

  1. Vraie vaisselle à portée de main

L’utilisation de la vaisselle en céramique est un apprentissage pour l’enfant que nous tardons souvent à proposer.  Pourtant, la vaisselle cassable encourage l’enfant à adopter des gestes contrôlés et ainsi à développer sa dextérité.

  1. Garde-robe et commode accessibles

Elles permettront à l’enfant de choisir lui-même ses vêtements et de s’habiller seul dès qu’il en ressentira le désir et qu’il en aura la capacité.

85e31399ef334437d13b2fc0fa27dfb3

  1. Donner des choix

Même petits, les enfants ont la capacité de faire des choix, de prendre des décisions selon leur volonté. Dès 18 mois, l’enfant entre en phase d’affirmation.  Lui permettre de faire des choix engagera l’enfant dans la situation et le motivera davantage à participer.  Il développera aussi un aspect important de sa personnalité, l’affirmation de soi.

  1. Responsabilités

Les enfants adorent faire comme papa et maman.  En leur attribuant des responsabilités, ils se sentiront inclus dans la vie de tous les jours et ils aideront en prime avec les tâches.

  1. Rangement des jeux accessible et épuré

Les activités des classes Montessori sont ordonnées de façon à garder l’espace épuré et sans distraction pour l’enfant qui veut se concentrer. Chaque chose à sa place. Il est possible de faire la même chose à la maison en ne laissant disponible qu’un certain nombre d’activités répondant aux besoins du moment de l’enfant et en faisant une rotation avec les activités rangées lorsque vous en ressentez la nécessité.

13151412_10153600036967551_7554229565423179383_n

  1. Lit bas

Un lit où l’enfant est capable de monter seul pour répondre à son besoin de repos ou de sommeil.

vero1

  1. Petite table ou banc d’appoint où l’enfant peut monter seul

L’enfant peut ainsi s’asseoir seul à table pour manger ou jouer.

 

Si votre enfant est en apprentissage à la propreté :

Un corps prêt, de la volonté, des vêtements souples et faciles à enlever, un petit marchepied et un banc adapté (ou petit pot) lui permettant d’avoir les pieds au sol (stabilité), voilà les clés pour guider l’enfant dans l’apprentissage de la propreté.

Il est tout de même important de retenir qu’un enfant ne peut s’essuyer seul correctement avant l’âge de 4 ans. (Référence : Article La propreté, Naître et grandir)

(Un article complet sur l’apprentissage à la propreté sera bientôt en ligne!)

 

Écrit par :   Véronique Fortin, directrice pédagogique à Montessori de la Colline

En collaboration avec :  Claire Lepitre, éducatrice maître Montessori à Montessori de la Colline